Actualités

Prière pour la vie naissante

mercredi 18 novembre 2015Diocèse

A l’initiative du Pape Benoît XVI, les vêpres de la veille du 1er dimanche de l’Avent sont l’occasion de faire monter notre intercession pour le respect de la vie naissante. Les différentes propositions rassemblées ici permettront à ceux qui le souhaitent de s’unir, individuellement ou collectivement, à l’office ou au cours de la messe dominicale, à cette prière de l’Église universelle.


Ne pas perdre l’espérance

“L’un des graves problèmes de notre temps est sans aucun doute le changement du rapport à la vie. Une mentalité très répandue a désormais fait perdre la sensibilité personnelle et sociale adéquate à l’égard de l’accueil d’une vie nouvelle. Le drame de l’avortement est vécu par certains avec une conscience superficielle, qui semble ne pas se rendre compte du mal très grave qu’un tel acte comporte. Beaucoup d’autres, en revanche, bien que vivant ce moment comme un échec, considèrent ne pas avoir d’autres voies à parcourir. Je pense, en particulier, à toutes les femmes qui ont eu recours à l’avortement. Je connais bien les conditionnements qui les ont conduites à cette décision. Je sais qu’il s’agit d’un drame existentiel et moral. J’ai rencontré de nombreuses femmes qui portaient dans leur cœur la cicatrice de ce choix difficile et douloureux.  Ce  qui  a  eu  lieu  est  profondément  injuste ;  pourtant,  seule  sa compréhension dans sa vérité peut permettre de ne pas perdre l’espérance.”

Extrait de la lettre du Pape François à Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation – 1er septembre 2015


Intention de prière universelle

Au nom du droit à la liberté individuelle, vois, Seigneur, la façon dont la vie se trouve fragilisée alors qu’elle est encore en gestation jusqu’aux moments ultimes où elle s’éteint. Avec tous ceux qui croient que tu es le Dieu de la vie éternelle, avec tous les hommes de bonne volonté, nous te prions :

  • change notre regard sur la vie, ce trésor si précieux que tu as déposé dans les vases d’argile que nous sommes,
  • fais-nous désirer avancer sur les chemins qui allient progrès scientifique, santé et respect inconditionnel de la vie, depuis le premier instant de la conception jusqu’au dernier souffle,
  • apprends-nous les attitudes et les mots porteurs d’espérance.

D’après Evangelium vitae


Prière avec le chapelet

Or, voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint. » (Mt 1, 18-20)

Intentions  possibles,  en  union  avec  le  mouvement  « Mère  de  miséricorde »  qui accompagne des couples ou des femmes confrontés à la décision de l’avortement :

  • Demander la grâce de la joie pour les couples ou les femmes qui découvrent l’arrivée prochaine d’un enfant.
  • Demander la grâce du discernement dans l’espérance pour les couples ou les femmes pour lesquels la perspective d’une naissance est une épreuve.

Prière du Pape Benoît XVI pour la vie naissante

Seigneur Jésus,

qui rends fidèlement visite et comble de ta Présence l’Église et l’histoire des hommes ;

qui dans l’admirable Sacrement de ton Corps et de ton Sang

nous fais participer à la Vie divine et nous fais goûter à l’avance la joie de la Vie éternelle ;

nous t’adorons et nous te bénissons.

Agenouillés devant Toi, source et amant de la vie réellement présent et vivant parmi nous,

nous te supplions.

Réveille en nous le respect pour toute vie humaine naissante,

rends-nous capables d’apercevoir dans le fruit du sein maternel l’œuvre admirable du Créateur,

dispose nos cœurs à l’accueil généreux de chaque enfant qui se présente à la vie.

Bénis les familles, sanctifie l’union des époux, rends leur amour fécond.

Accompagne de la lumière de ton Esprit le choix des assemblées législatives,

afin que les peuples et les nations reconnaissent et respectent le caractère sacré de la vie, de chaque vie humaine.

Guide l’œuvre des scientifiques et des médecins,

afin que le progrès contribue au bien intégral de la personne

et que personne ne pâtisse de suppressions et d’injustices.

Donne une charité créative aux administrateurs et aux économistes,

afin qu’ils sachent comprendre et promouvoir les conditions suffisantes

afin que les jeunes familles puissent sereinement s’ouvrir à la naissance de nouveaux enfants.

Réconforte les couples d’époux qui souffrent à cause de leur impossibilité d’avoir des enfants, et dans ta bonté prends soin d’eux.

Éduque chacun à prendre soin des enfants orphelins ou abandonnés,

afin qu’ils puissent ressentir la chaleur de ton Amour, le réconfort de ton Cœur divin.

Avec Marie ta Mère, la grande croyante, dans le sein de laquelle tu as pris notre nature humaine,

nous attendons de Toi, notre unique vrai Bien et Sauveur, la force d’aimer et de servir la vie,

dans l’attente de vivre toujours en Toi, dans la communion de la Bienheureuse Trinité.