impression
catholique-lehavre.cef.fr
Précédentx/nbSuivant
Accueil > Le diocèse > les communautés religieuses > Soeurs de la Providence de Lisieux

Soeurs de la Providence de Lisieux

Il y a deux communautés sur le diocèse

A Saint Romain de Colbosc avec une soeur

Origine de la communauté

Notre petite congrégation est née à la fin du XVIIème siècle dans une époque où le peuple des campagnes vit dans une grande misère, analphabète et pratiquement païen quoique baptisé. De droit diocésain, notre communauté s'enracine dans le diocèse de Bayeux-Lisieux. C'est avec l'aide du chanoine Lange, délégué par Mgr Léonon II de Matignon que deux jeunes filles (les demoiselles Jouen) et Françoise Duval vont donner naissance à la société des filles de la providence. A Lisieux en 1683, les premières sœurs s'emploient à l'instruction gratuite, au catéchisme des filles et au soin des malades.

Mission  dans le diocèse

Envoyée sur la paroisse Sainte Thérèse des Ponts de Seine au titre d'animatrice paroissiale. Membre de l'EAP du CPP, je participe à la vie de la paroisse et de ses habitants, attentive à tout ce qui se vit. Responsable de la catéchèse, préparation  et accompagnement des baptêmes de petits enfants, d'enfants en âge scolaire et d'adulte au sein du catéchuménat, du sacrement du pardon et de l'Eucharistie.

Spiritualité

Dès le commencement, les sœurs vivent le grand courant de l'Ecole Française de spiritualité qui a si intensément contribué au renouveau spirituel et au réveil de l'Eglise de France. Nous restons attachées à l'enseignement de Saint Jean Eudes, cet apôtre normand qui sut traduire tout simplement la richesse spirituelle et le dynamisme apostolique. « La vie chrétienne est une continuation et un accomplissement de la vie de Jésus Christ ».

Points forts de votre présence sur le diocèse

Attentive à toute personne rencontrée, enfants... Ce qui fait sa vie, ses joies, ses difficultés, ses projets. Ouverte en engagée dans une nouvelle évangélisation. Quoique seule sur le terrain, toujours en lien avec ma congrégation à Lisieux, fidèle à l'intuition missionnaire de nos premières sœurs.

 

Au Havre avec deux soeurs