Actualités

Lettre aux jeunes du Havre et du Pays de Caux

mardi 18 décembre 2018Expression de l'évêque

Responsable de l’Eglise catholique du Havre et du pays de Caux, je suis heureux de prendre contact avec toi qui vis dans cette belle région de Normandie. Je le fais dans la suite de la réunion qui s’est tenue à Rome autour du pape François, et qui a réuni des évêques et des jeunes du monde entier durant trois semaines. Le nom de cette rencontre mondiale est déjà tout un projet : un Synode, une expérience de « faire route ensemble ». Au sortir de cette rencontre mondiale, l’Eglise catholique est confortée dans sa démarche d’emprunter la route des jeunes et de leur offrir un compagnonnage d’humanité. Le pape François, comme tu le sais, souhaite que vous, les jeunes, preniez la parole et deveniez force de proposition et d’action au sein de l’Eglise, comme dans la société.

« En écoutant les aspirations des jeunes, nous pouvons entrevoir le monde de demain et les chemins que l’Église est appelée à parcourir » (pape François – 18 mars 2018)

La lettre que je me permets de t’adresser est ainsi une invitation, que tu appartiennes déjà à un groupe d’Eglise ou bien pas, à entrer dans cette dynamique de rencontre, de partage et de recherche avec d’autres jeunes. Depuis 2012, une démarche synodale des jeunes a été vécue dans le diocèse du Havre. Ils ont appris à s’impliquer ensemble dans la vie de l’Eglise, à se découvrir dans leurs différences mais aussi dans leur aspiration partagée à vivre pleinement et être heureux. Je sais que cette joie de vivre ensemble dans les paroisses, les aumôneries ou les mouvements, ils veulent vraiment la proposer à d’autres jeunes. Ne t’étonne donc pas de recevoir de leur part, une invitation à partager une initiative de rencontre conviviale et de partage.

« C’est beau de voir des jeunes marcheurs de la « foi”, heureux d’apporter le Christ dans chaque rue, dans tous les coins de la terre ! » (pape François – 2 juillet 2018)

Tu es collégien, lycéen, étudiant, jeune en précarité ou en recherche d’emploi, jeune migrant en situation difficile ou jeune professionnel. Sache que chacun et chacune est accueilli quelle que soit sa situation, sa condition, sa culture et même sa religion. Dans l’Eglise, sois assuré que tu seras respecté dans ta liberté. Tu y seras accueilli comme tu es. Il t’est simplement demandé de consentir à la rencontre des autres, au débat dans la tolérance et l’ouverture d’esprit, à la recherche dans le respect de chacun.

« Dieu compte sur toi pour ce que tu es et non pour ce que tu as. Tu as du prix à ses yeux et ta valeur est inestimable… Dieu nous aime comme nous sommes… » (pape François 31 juillet 2017)

Viens partager la joie d’être ensemble, dans la fraternité et le partage. Viens participer au débat sur les questions qui te concernent et que tu te poses en différents domaines (vie personnelle, associations culturelles et sportives, vie sociale et loisirs, économie et politique, solidarité internationale, engagement écologique, développement durable, échanges interculturels, etc.) Dans l’échange et le débat, on s’entraîne à donner du sens à ce que nous vivons. Apprends avec les autres à devenir acteur de ta vie, force de transformation de la société et de l’Eglise.

« Dieu t’invite à rêver, il veut te montrer que le monde peut être différent avec toi… Nous sommes venus au monde pour y laisser une empreinte » (pape François – 30 juillet 2017)

D’autres lieux de vie conviviale, de réflexion et de recherche de sens existent dans la société. Tu en connais sûrement. Tu es donc en droit de te demander ce que ces initiatives de rencontres de jeunes, offertes par l’Eglise catholique, ont de spécifique. Réfléchir à la construction de sa vie peut se réaliser à partir de ce que chacun et chacune porte en soi comme expériences, convictions ou repères personnels. Le vivre en Eglise, c’est accepter de se laisser interpeller par le message de Jésus de Nazareth qui a éclairé des générations d’hommes et de femmes. Ils y ont trouvé des perspectives bienfaisantes et salutaires pour leur vie personnelle et pour la façon de vivre ensemble, en société. Ces perspectives peuvent, aujourd’hui encore, éclairer les jeunes qui consentent à les accueillir pour les mettre en œuvre dans les réalités de leur vie.

« Jésus te parle tous les jours. Que son Évangile devienne le tien et ton « navigateur » sur les chemins de la vie ! » (pape François – 31 juillet 2016)

Parce que l’Evangile peut offrir davantage que des références et des repères pour réussir sa vie, il te sera aussi proposé, si tu le veux, des temps d’écoute de la Parole de Dieu et de prière.  Ce sont des chemins de rencontre personnelle avec le Christ qui s’offre à chacun et chacune, comme compagnon de route. L’amitié avec Jésus peut renforcer en toi le goût de vivre, d’être heureux et d’agir avec d’autres pour une société fraternelle, plus respectueuse de la dignité humaine et de l’avenir de la planète, notre « maison commune ». 

« Chers jeunes, n’ayez pas peur de dire « oui” à Jésus avec tout l’élan du cœur, de lui répondre généreusement et de le suivre ! » (pape François – 8 avril 2017)

Cette lettre veut t’inviter à oser rejoindre les jeunes catholiques du Havre et du Pays de Caux qui cheminent déjà en Eglise, dans les paroisses, les aumôneries et les divers mouvements de jeunes. Tu peux prendre toi-même l’initiative du contact. Viens découvrir le détail des diverses propositions de la Pastorale des jeunes sur le site. Ou bien contacte les responsables de la Pastorale des jeunes par mail : rf.fe1547910118c.erv1547910118ahel-1547910118euqil1547910118ohtac1547910118@senu1547910118ej-se1547910118d-ela1547910118rotsa1547910118p1547910118, ou encore par courrier à l’adresse suivante : « Pastorale des jeunes – Maison diocésaine 22, rue Séry 76600 Le Havre ». Nous serons heureux de prendre contact avec toi et de t’accueillir.

Dans l’attente de pouvoir te rencontrer, je t’assure de mon amitié et de ma confiance.

+ Jean-Luc BRUNIN

Évêque du Havre