Actualités

Notre Église a besoin de toi… Peux-tu y répondre ?

lundi 17 juin 2019Zoom sur

Tu es un jeune homme qui prends au sérieux ta vie de baptisé. Pour vivre ta foi, tu es inséré dans un groupe au sein de ta paroisse, ton aumônerie ou ton mouvement (scoutisme, JOC, END …), dans la pastorale de l’Enseignement catholique … tu manifestes du goût pour y prendre un engagement.

C’est donc à toi que je m’adresse personnellement comme responsable de l’Eglise au Havre qui a été confiée à mon ministère épiscopal. Parlant du diocèse, le Concile Vatican II le définit comme « une portion du Peuple de Dieu confié à un évêque pour qu’avec son presbyterium, il en soit le pasteur ». Le presbyterium est l’ensemble des prêtres qui coopèrent avec l’évêque. Nos contemporains ont soif de sens, de fraternité et d’espérance. Tu sais que le Christ peut combler ces attentes. Pour accomplir sa mission, l’Eglise a besoin de l’implication de tous les baptisés. Elle a aussi besoin de prêtres. La question se pose alors : quels prêtres pourra-t-on envoyer à l’avenir pour accompagner les communautés et soutenir les chrétiens dans leur foi au Christ ? pour annoncer l’Evangile à ceux et celles qui ne le connaissent pas ? pour servir la fraternité dans notre société ?

L’Église a besoin de l’implication de tous les baptisés. Elle a aussi besoin de prêtres…

Tu connais sûrement des prêtres, mais sais-tu vraiment ce que leur ministère leur fait vivre ? Connais-tu la mission passionnante à laquelle le Christ les a appelés ? Elle est parfois lourde, comme toute responsabilité. Mais ils sont habités par la joie de servir le Seigneur et leurs frères. Ils entretiennent en eux le désir d’annoncer l’Évangile avec les autres baptisés, offrant ainsi un accès au Christ pour leurs contemporains.

Depuis quelques années, les prêtres du diocèse ont choisi de vivre leur mission en équipe, au sein des Unités Pastorales. Ils se retrouvent de façon régulière pour des temps de convivialité fraternelle, des séances de travail et de partage de la mission qu’ils portent de plus en plus ensemble, avec des laïcs, des diacres et des consacrés. Ils se retrouvent aussi régulièrement pour des temps de prière, de récollection et de formation. Cette vie fraternelle les soutient et les stimule dans leur mission.

Peut-être même que le Seigneur a déjà fait naître en toi ce désir et que la question t’habite…

Si je m’adresse à toi aujourd’hui, c’est parce que je pense que cette vie de prêtre, tu pourrais l’envisager. Peut-être même que le Seigneur a déjà fait naître en toi ce désir et que la question t’habite. Je perçois que décider d’entrer en formation au Séminaire, c’est peut-être un pas que tu n’oses pas franchir. C’est pourquoi j’ose te proposer de vivre un temps pour découvrir de plus près ce que vivent les prêtres du diocèse. Ce peut être une année à temps plein avec un statut de « jeune volontaire en Eglise » ou un temps que tu engagerais tout en restant au travail ou aux études. La formule veut être souple pour définir le temps que tu t’accordes comme « regardant », afin de discerner si le Seigneur t’appelle à devenir prêtre. Et si c’est le cas, envisager la réponse que, librement, tu voudras apporter au Seigneur. Ce temps de « regardant », tu le vivrais avec d’autres jeunes, en lien avec une équipe référente, des prêtres et une communauté chrétienne. 

Je ne peux, dans ce courrier, te présenter en détail la mise en place de cette année de « regardant ». C’est pourquoi je t’invite à une rencontre avec d’autres garçons qui seraient intéressés par cette proposition :

le vendredi 21 juin 2019 à 18h30 à la Maison Diocésaine (22 rue Séry au Havre).

 

Si tu comptais répondre à cette invitation et en savoir davantage sur la proposition,

n’hésite pas à téléphoner à Hélène au 02 32 74 97 30 ou d’envoyer un mail à rf.fe1560945562c.erv1560945562ahel-1560945562euqil1560945562ohtac1560945562@erva1560945562hudeh1560945562ceve1560945562

Si tu n’étais pas libre à cette date, mais que tu es intéressé par la proposition, je peux fixer un autre moment de rencontre avec toi. Il suffit de donner tes coordonnées aux adresses indiquées ci-dessus.

Dans la joie de te rencontrer, je t’assure de ma prière et de mon amitié.

Mgr Jean-Luc Brunin